Avec l’âge, la peau perd de son élasticité et se déshydrate. Les ridules et rides font leur apparition, c’est à ce stade là que de nombreuses femmes cherchent à tout prix les solutions qui leur permettent de rester longtemps jeune. Heureusement qu’il existe aujourd’hui une grande variété de solutions contre le vieillissement cutané. Dans la gamme des injectables figure, parmi les plus prisés des praticiens, l’acide hyaluronique (HA). Cet acide est utilisé comme base au Skynbooster restylane. Cette substance est en effet efficace pour effacer les signes de l’âge sur des zones ciblées.  

 

La provenance de l’acide hyaluronique 

 

L’acide hyaluronique utilisé aujourd’hui dans le traitement des imperfections dues au vieillissement cutané, est obtenu d’un processus de fermentation bactérienne. A noter toutefois que cette substance est déjà présente dans l’organisme. Une grande proportion se trouve dans le derme mais on en localise aussi dans l’œil et dans les articulations. Sa première application en médecine est la chirurgie ophtalmique. En effet, dans les années 70, le HA était déjà utilisé dans le traitement du glaucome, de la cataracte et aussi dans la greffe de cornée. 

 

Traitement anti-ride à base de HA 

 

Avec l’âge, le HA présent dans l’organisme diminue, ce qui entraîne comme conséquence un manque d’hydratation au niveau de la peau. Pour contourner ce phénomène, l’injection d’acide hyaluronique s’impose. Cette substance va booster la sécrétion de collagène par les fibroblastes, améliore la tonicité de la peau, favorise son hydratation et lui redonne de l’élasticité. Sa présence dans l’organisme va favoriser le renouvellement des tissus, donnant un coup d’éclat à une peau déjà victime de ridules

 

Un produit biodégradable 

 

L’acide hyaluronique s’épuise de façon naturelle dans l’organisme, cela signifie que ses effets ne sont pas définitifs. Pour un résultat durable, l’opération doit être renouvelée avec bien sûr l’aide d’un dermatologue, chirurgien plasticien, chirurgien dentiste, d’un médecin ou d’un chirurgien esthétique. De nombreux types d’injections sont proposés pour s’adapter à chaque zone ayant besoin de traitement. L’acide hyaluronique permet de traiter les imperfections cutanées liées à l’âge visibles sur le visage et les zones les plus exposées du corps. On peut faire recours à cette substance pour effacer les plis d’amertume, les sillons labio-nasal, les ridules au niveau des pommettes, les pattes d’oie, du front ou encore pour repulper les lèvres. 

 

Le déroulement d’une séance de ce traitement 

 

La séance comprend l’injection de l’acide hyaluronique et le massage au niveau de la zone traitée. En fonction du type d’injection et de la zone injectée, la séance peut durer de vingt à quarante minutes. L’injection s’effectue au niveau des couches peu profondes de la peau. Puisque le HA injecté ne va pas rester définitivement dans la peau pour maintenir l’élasticité et la fermeté de la peau, l’opération doit être répétée tous les 12 à 18 mois mais cela dépend de la zone d’injection et de la quantité de HA injectée.