L’huile de noix de coco biologique est prisée aux États-Unis pour ses propriétés nutritionnelles exceptionnelles ; c’est aussi un aliment phare du régime Paléo.

Pourtant en France, l’huile de noix de coco est encore victime d’une mauvaise réputation. Levons cette injustice et découvrez-en ici les nombreux bienfaits santé. 

coco Pourquoi devriez vous utiliser lhuile de noix de coco biologique ?

L’huile de coco, un produit naturel et sain

 

L’huile de noix de coco biologique est issue de la pression de chair de coco fraîche. Riche en acides gras saturés, cet aliment semi-solide est parfumé et goûteux.

La méthode de production biologique n’utilise ni produits chimiques, ni chauffage élevé pour ne pas en dénaturer les précieuses qualités.

Cette huile naturelle ne doit surtout pas être confondue avec l’huile de coprah : extrait par des procédés chimiques du noyau séché de la noix de coco, ce produit fortement raffiné est riche en acides gras trans.

L’huile de coco véritable a souffert il y a une trentaine d’années d’une mauvaise presse dans notre pays, principalement à cause de la confusion avec l’huile de coprah et de la forme dénaturée, c’est à dire raffinée et hydrogénée, sous laquelle elle était commercialisée à l’époque. 

Les fabricants qui s’en servaient dans leurs produits, l’on remplacée par l’huile soja et de maïs, soit disant bien meilleures pour la santé.

 

L’huile de coco biologique :  des bienfaits démontrés 

 

Les effets des acides gras insaturés de l’huile d’olive sur le système cardio-vasculaire sont souvent mis en valeur, mais il est regrettable que l’on connaisse moins les vertus, pourtant réelles, des acides gras saturés de l’huile de noix de coco biologique.

Les Molécules de graisse saturée contenues dans l’huile de noix de coco, sont si petites que le corps les amène directement aux cellules pour être transformées en énergie sans passer par le filtre formé par le foie, contrairement à toutes les autres graisse et huile que nous absorbons.

Phénomène reconnu scientifiquement sous le nom d’American Paradox, la consommation d’acides gras saturés contribue en effet aussi à la protection des artères.

De plus, l’huile de coco est la meilleure source disponible d’acide laurique, qui possède entre tous les acides gras saturés la propriété de rééquilibrer les taux de cholestérol dans le sang, en augmentant la proportion de bon cholestérol (HDL).

Soulignons enfin l’effet minceur de l’acide laurique, qui avec sa chaîne d’acides gras moyenne (MTC), contribue à augmenter le métabolisme et à freiner le stockage des graisses. Remarquez que les problèmes de surpoids n’existe presque pas dans les partie du monde telle que les îles de l’océan pacifique, où l’on utilise quotidiennement l’huile de noix de coco pour frire et pour cuisiner. 

 

 A lire également :

-Interval Training, l’entraînement brûleurs de graisses par excellence !

-4 aliments gras que vous devriez manger si vous voulez perdre de la graisse !

-7 conseils pour manger sainement même si vous avez un budget serré

-Voici mes 6 meilleures recettes de jus pour retrouver l’énergie et perdre de la graisse

-Le top 10 des aliments qui préservent votre masse musculaire