Selon les statistiques publiées par le gouvernement des États-Unis, les niveaux d’oligo-éléments dans les fruits et légumes ont commencé à chuter en 1940 et ont diminué de façon constante depuis. 

Il est également prouvé qu’il y a plus de ces oligo-éléments dans les produits de l’agriculture biologique que dans les produits cultivés avec « l’aide » de pesticides et d’engrais toxiques.

 

aliments bio Quelle est la Valeur nutritive des aliments biologiques ?

 

Teneur en vitamines et en minéraux

 

Lors d’un examen systématique par la Soil Association au Royaume-Uni , les statistiques recueillies en comparant la teneur en vitamines et en minéraux, indiquée que la nourriture biologique contient des niveaux plus élevés de vitamine C et de minéraux essentiels comme le calcium, le magnésium, le fer et le chrome, que la nourriture cultivée conventionnellement.

Un examen indépendant de la preuve trouvée lors de l’étude de la Soil Association a reconnu que les cultures biologiques ont des niveaux beaucoup plus élevés sur l’ensemble des 21 éléments nutritifs qui ont été analysés par rapport aux produits conventionnels.

 Il y avait 29 % de plus de vitamines C, plus de 29% en plus de magnésium, 21 % de plus de fer, et plus de 14% de phosphore. Les épinards, la laitue, le chou, les pommes de terre issue de l’agriculture biologique ont montré le plus haut degré de contraste minéral.

 

Les aliments biologiques aident à réduire le risque de développer des maladies chroniques

 

Des chercheurs danois ont constaté que les cultures biologiques contiennent 10 % à 50 % d’antioxydants en plus que les cultures utilisant des méthodes conventionnelles. 

Il est un fait bien établi que manger des aliments qui sont riches en antioxydants aident l’organisme à prévenir les maladies chroniques telles que l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, le cancer, les maladies dentaires, et l’ostéoporose.

Il y a des substances dans les légumes que l’on appelle des composés phénoliques qui agissent comme l’épine dorsale de structure de la plupart des antioxydants dans les plantes. 

Les plantes produisent des phonolics comme un mécanisme de défense quand ils sont attaqués par des insectes. Fondamentalement, cela signifie que si les plantes ne sont pas attaquées par les insectes, ils ne produisent pas (ou beaucoup moins) de phonolics .

La valeur nutritionnelle des aliments biologiques dépasse de loin celui de la nourriture cultivée conventionnellement. Il ne fait aucun doute à ce sujet.